Thématiques transversales |

Droit

Le droit comme science humaine et comme objet de l’histoire sociale

MàJ : 27/11/2013

 L’étude critique des catégories invite à s’interroger sur le droit. Plusieurs travaux étudient les systèmes juridiques comme des ensembles de règles tout à la fois rationnels et instables, susceptibles d’expliquer, à partir de leurs contraintes spécifiques, des faits culturels et leur historicité : M. Iacub, Par le trou de la serrure, une histoire de la pudeur publique, XIXe-XXe (2008) et De la pornographie en Amérique (2010). Par ailleurs, plusieurs recherches partent du principe que le droit peut dépasser le seul champ de la loi si on le considère comme une grammaire utilisée par les acteurs sociaux. L’analyse de cette grammaire est susceptible d’introduire à une pluralité de systèmes normatifs qui ont été effacés de la mémoire historique comme le montre notamment les travaux sur le droit et la coutume en France sous l’Ancien Régime (R. Descimon, S. Geoffroy-Poisson) ou l’appartenance locale dans les sociétés méditerranéennes (S. Cerutti, I. Grangaud, M. Sinarellis).

EHESS
Cnrs

flux rss Actualités

L'historien sur le métier : conversations avec Carlo Ginzburg

Colloque - Vendredi 9 septembre 2022 - 09:00Depuis une cinquantaine d'années (la première édition de I Benedanti remonte à 1966), l'œuvre de Carlo Ginzburg ne cesse de bouleverser le métier de l'historien en lui offrant un nouveau plan d'enquête (la micro-histoire), une série de nouveaux concepts (le paradigme indiciaire entre autres), de nouveaux objets et de nouvelles inquiétudes. Ses enquêtes ont contribué à redistribuer les lignes de partage entre histoire et sciences humaines (anthropol(...)

Lire la suite

54, boulevard Raspail
75006 Paris
Tél. : 01.49.54.25.56