Thématiques transversales |

Espace et sociétés

Les rapports entre individus, société et espace géographique

MàJ : 27/11/2013

Peuplement et espace géographique

Cette question est très tôt présente dans les travaux de H. Le Bras sur les rapports entre l’évolution des phénomènes démographiques et sociaux et leur inscription dans l’espace (fécondité, migrations, votes, etc.). Ils ont été réactualisés par la ré-édition (2012) augmenté de l’ouvrage L’invention de la France (en collaboration avec E. Todd). De la même manière, l’histoire administrative et démographique du territoire français, initiée dans les années 1970 par la collection des Dictionnaires des Paroisses et communes de France, a pu être menée à bien avec la création en 2006 du Site Cassini (http://cassini.ehess.fr/) associant, au niveau communal, les cartes couleurs de Cassini (fin XVIIIe siècle) aux 37 recensements de l’ensemble du territoire métropolitain depuis 1790 (H. Le Bras, C. Motte, M-C. Vouloir). Le site connaît depuis lors un large succès public et une reconnaissance professionnelle comme en témoignent l’intégration en 2008 de la couche cartographique Cassini-LaDéHiS sur le GéoPortail de l’Institut géographique national (IGN) et sur son service EduGéo.Il a surtout servi de socle au développement des projets actuels de création d’une Géonomenclature historique (étendue à l’Ancien régime) et d’étude de la dynamique du peuplement de la France (ANR GéoPeuple) en permettant une étroite collaboration entre le LaDéHiS, le Laboratoire conception objet et généralisation de l’information topographique (COGIT-IGN) et le Laboratoire informatique de Paris VI (LIP6) (H. Le Bras, J.-P. Pelissier, C. Motte, M. C. Vouloir, P. Cristofoli).

Histoire sociale et étude des dynamiques urbaines

À une autre échelle, plusieurs projets associent histoire sociale et étude des dynamiques urbaines. C’est le cas des travaux sur l’évolution de l’espace et de la société parisienne. Ils réunissent les études sur les groupes sociaux et professionnels parisiens à l’époque moderne de M. Demonet, R Descimon et M. Marraud (cf. M. Marraud, De la Ville à l’État. La bourgeoisie parisienne XVIIe-XVIIIe siècle) et les travaux de M. Gribaudi sur les mutations de la stratification sociale et spatiale dans la première moitié du XIXe siècle. Ils ont pour socle le projet SIG Paris, système d’information géographique pour l’étude micro et mésoscopique des évolutions urbaines et sociales de la ville de Paris, en collaboration avec l’Université du Piemont Oriental et le laboratoire COGIT-IGN (M. Gribaudi, A. Varet-Vitu, P. Cristofoli, M. Marraud)

L’étude des dynamiques urbaines est aussi au centre des travaux de J. Passini visant à reconstituer l’espace des villes médiévales de Tolède et d’Al-Andalus au XVe siècle, en croisant archéologie de surface (sans fouilles) et traitement de documents d’archives, afin de définir le type d’urbanisation développée à chaque époque et de préciser les continuités spatiales de la ville (voir notamment le site Toledo : espacio y tiempo (http://www.toledohistorico.es/) et l’ouvrage La reconstitution de la judería de Tolède. Archéologie du Judaïsme en France et en Europe, 2011). Plusieurs travaux (J. Passini, A. Varet-Vitu) ayant trait à l’utilisation des SIG sont élaborés en collaboration avec le Centre de Ressources Numériques Méthodologies pour la Modélisation de l'Information Spatiale Appliquée (« M2ISA » CNRS-EHESS UMR 8564).

La question de l’analyse de l’espace

L’ensemble de ces activités a suscité, au sein du laboratoire, une réflexion collective sur l’espace – envisagé comme une notion relative tenant compte de l’ensemble des processus inscrits dans un lieu au cours du temps (espace physique, pratiques et représentations sociales, interactions, …) – et son analyse – notamment la question de l’appropriation par les historiens des outils et méthodes des praticiens des Systèmes d’informations géographiques (SIG) – ainsi que sur le problème de la prise en compte de la temporalité dans l’analyse de l’espaces.

Cela s’est traduit d’une part par la participation du LaDéHiS à la Conference Descriptio Urbis. Measuring and representating the modern and contemporary city à Rome en mars 2008 (organisation de deux sessions : Les SIG renouvellent-ils le rapport des historiens à l’espace urbain ? et Coordonner le disparate). Le laboratoire a ensuite transporté ces débats à l’EHESS en organisant les journées Espace et territoires : en octobre 2009, les sessions Espace-Temps-Mémoire et Espace et catégorisations (org. C. Motte, M. Gribaudi, A. Varet-Vitu, M-C. Vouloir) puis, en octobre 2010, la session Espace et sciences sociales (org. R. Cusso, M. Iacub, M. Sinarellis). En écho à cette réflexion et à ces manifestations, l’appel à communication « mesurer la ville » de la revue Histoire & Mesure lancé sous la responsabilité de B. Gauthiez et A. Varet-Vitu, a suscité un retour de 52 propositions d’articles dont 14 ont été publiés dans les numéros thématiques Les mesures de la ville 1 et 2 (vol  XXIV-2, 2009 et vol  XXV-1, 2010).

EHESS
Cnrs

flux rss  Actualités

Autour de Roger Chartier : « La main de l'auteur et l'esprit de l'imprimeur »

Sous la présidence de Florent Brayard, Patrick Boucheron (Université Paris I-Panthéon-Sorbonne), Daniel Fabre (EHESS-LAHIC) et Christian Jouhaud (EHESS-CRH) animeront le prochain Lundi du CRH autour des questions soulevées par ce livre en présence de l’auteur.

Lire la suite

Découverte des outils SIG

Elle s’adresse à tous (enseignants, chercheurs, étudiants…), sensibilisés ou interpellés dans leurs travaux de recherches par des questions liées à l’espace, au temps autour de données thématiques quelque soient les champs d’application. Mesurer, comprendre, décider, communiquer sont les grands fondements sur lesquels reposent un SIG.

Lire la suite

Savoirs et sciences de la Renaissance à nos jours. Une lecture de longue durée : Conclusion générale de Dominiques Pestre

Extrait : La première séance des rencontres du GEHM accueillera Dominique Pestre, directeur général des trois volumes de l’Histoire des sciences et des savoirs, Paris, Seuil, octobre 2015 (vol. 1, De la Renaissance aux (...)

Lire la suite

190 Av. de France
75013 Paris
Tél. : 01.49.54.25.56
Fax : 01.49.54.26.83