Enquêtes et recherches collectives |

Elites du pouvoir sous l'Ancien Régime

MàJ : 23/07/2013

Le lieu principal de l’activité de ce groupe est le séminaire tenu dans le cadre de la direction d’études de Robert Descimon (Histoire sociale de pouvoirs politiques):
Intitulé Noblesse, corps, monarchie sous l'Ancien Régime, il es organisé pour l'année univsersitaire 2012-2013 par F. Cosandey, R. Descimon, E. Haddad et M. Marraud. Les séminaires des années précédentes ont servi de banc d'essai à plusieurs publications signées par plusieurs de ses participants, la plus importante étant un livre : R. Descimon et É. Haddad (textes réunis par), Épreuves de noblesse. Les expériences nobiliaires de la haute robe parisienne (XVIe-XVIIIe siècle).

Le seminaire se poursuit avec un nouveau projet de publication, à une échéance plus longue (quatre ans), d’un deuxième volume Épreuves de noblesse consacré aux tribulations de la noblesse française sous le règne de Louis XIV. La période 1661-1723 vit en effet un remaniement important des conceptions de la noblesse et des formes accréditées de la domination sociale au point que le cadre social général de la société française s’en trouva fondamentalement modifié.

Sur ces sujets, la collaboration avec la Faculté des Sciences Humaines et Sociales de Tunis sera poursuivie : la journée d’étude « Pour une approche des groupes sociaux en France à l’époque moderne et contemporaine. Sources et méthodes », organisée à Tunis par F. Cosandey et S. Hamdi (sept. 2011), sera prolongée par une journée d’études intitulée « Autour de l’incorporation. Penser les appartenances dans la France d’Ancien Régime » prévue le 22 mars 2013 à Paris. S. Hamdi est par ailleurs invitée à l’EHESS pour travailler en collaboration avec R. Descimon sur la vénalité des offices municipaux à Paris aux XVIIe et XVIIIe siècles.

Plusieurs manifestations ont été organisées ces dernières années:

- « Pourquoi la noblesse reste-t-elle dans l’épée ? » (12 mai 2009) organisées par F. Cosandey et É. Haddad.
- « Penser les formes de domination sociale dans l’histoire. Autour des travaux d’Alessandro Stella » (4 mai 2010), organisées par F. Cosandey et É. Haddad.
- Le colloque « Des usages du temps. Approches d’histoire juridique, politique et sociale », co-organisé les 21-22 mai 2012 par P. Bonin, F. Cosandey, É. Haddad & A. Rousselet Pimont (Univ. de Paris I, EHESS, École des Chartes, Univ. Paris XIII, et Maison de Sciences de l’Homme de Paris Nord).
- La Table ronde-Atelier « Genre et violence. Quels outils notionnels ? Quelles méthodes ? » (organisée par C. Chatelain le 9 Novembre 2012) permettra de réfléchir aux outils notionnels nécessaires pour approfondir la description, l’analyse et la compréhension des phénomènes de violence d’autrefois dans le genre.

Histoire sociale des pouvoirs politiques de l’ancien régime:

Plusieurs travaux concernent la vénalité des charges publiques en France (cf. M. Bennini, Les conseillers à la cour des aides, (1604-1697) et R. Descimon), les officiers dits « moyens » dans les provinces françaises aux XVIIe et XVIIIe siècles (C. Blanquie), les rapports de pouvoir au sein de la Cour (F. Cosandey), les relations entre l’État et les élites (urbaines) municipales et autres (R. Descimon, M. Marraud), ainsi que l’économie du pouvoir monarchique via les activités du groupe Dons, monnaies et prélèvements (notamment la publication en 2011, sous la direction d’A. Guery, du livre collectif Montchrestien et Cantillon. Le commerce et l’émergence d’une pensée économique).

Evolution sociale et spatiale de Paris au XVIIIe et XIXe siècle

Plusieurs projets associent histoire sociale et étude des dynamiques urbaines. C’est le cas des travaux sur l’évolution de l’espace et de la société parisienne. Ils réunissent les études sur les groupes sociaux et professionnels parisiens à l’époque moderne de M. Demonet, R Descimon et M. Marraud (cf. M. Marraud, De la Ville à l’État. La bourgeoisie parisienne XVIIe-XVIIIe siècle). L’ensemble des travaux participe au projet SIG Paris et a permis la création du séminaire collectif Formes sociales et évolution urbaine : lectures de l’espace parisien entre Moyen Âge et période contemporaine, (I. Backouche, R. Descimon, M. Gribaudi et M. Marraud). Il tente d’appréhender la réalité sociale que constitue l’espace parisien dont l’hétérogénéité est fonction des contrastes nés à la fois de la temporalité architecturale, qui donne forme à la société urbaine, et de la répartition des hommes selon leurs statuts ou leurs groupes d’appartenance.

EHESS
Cnrs

flux rss  Actualités

Autour de Roger Chartier : « La main de l'auteur et l'esprit de l'imprimeur »

lundi 07 décembre 2015

Sous la présidence de Florent Brayard, Patrick Boucheron (Université Paris I-Panthéon-Sorbonne), Daniel Fabre (EHESS-LAHIC) et Christian Jouhaud (EHESS-CRH) animeront le prochain Lundi du CRH autour des questions soulevées par ce livre en présence de l’auteur.

Lire la suite

Découverte des outils SIG

lundi 30 novembre 2015

Elle s’adresse à tous (enseignants, chercheurs, étudiants…), sensibilisés ou interpellés dans leurs travaux de recherches par des questions liées à l’espace, au temps autour de données thématiques quelque soient les champs d’application. Mesurer, comprendre, décider, communiquer sont les grands fondements sur lesquels reposent un SIG.

Lire la suite

Savoirs et sciences de la Renaissance à nos jours. Une lecture de longue durée : Conclusion générale de Dominiques Pestre

lundi 23 novembre 2015

Extrait : La première séance des rencontres du GEHM accueillera Dominique Pestre, directeur général des trois volumes de l’Histoire des sciences et des savoirs, Paris, Seuil, octobre 2015 (vol. 1, De la Renaissance aux (...)

Lire la suite

190 Av. de France
75013 Paris
Tél. : 01.49.54.25.56
Fax : 01.49.54.26.83