Equipe du LaDéHiS | Travaux individuels des membres du LaDéHiS

Maroula SINARELLIS

Coordonnées professionnelles

Bureau 550, 190-198, avenue de France, 75244 Paris cedex 13

sinama[at]ehess.fr.

01-49-54-24 25

Espaces maritimes et dynamiques sociales dans les mondes méditerranéens

La Méditerranée orientale forme un espace de relations d’une grande plasticité, structuré par d’importants déplacements d’individus et de familles qui affectent considérablement l’univers insulaire. Attentif aux mobilités et parcours des individus, aux effets qu'ils impliquent, aux phénomènes qu'ils génèrent et à leur signification sociale, ce projet délaisse le genre monographique d’une description géographique de l’espace dominé par l’historiographie traditionnelle. Aujourd’hui encore, nos connaissances des espaces économiques et sociaux s'inscrivent le plus souvent dans une différenciation d'espace culturel et politique entre Orient/Occident dont la masse d'institutions étatiques productrices de sources facilite la description des sociétés méditerranéennes.

À l’opposé de ces approches, l’étude de l’univers multiethnique de la Méditerranée orientale repose sur les liens sociaux plaçant ainsi au centre de l’observation les individus et les réseaux ; elle étudie des dynamiques sociales qui accompagnent la transition du pouvoir latin vers la souveraineté ottomane dans les espaces insulaires ; elle analyse aussi bien la recomposition des élites que les nouvelles articulations produites par ces recompositions. Dans ce contexte, la mobilité sociale et spatiale des individus et des familles est un aspect central de cette recherche. Il s’agit de mettre en évidence la complexité des parcours, étroitement liés aux mécanismes d’un espace ouvert, composés majoritairement d’orthodoxes hellénophones faisant partie intégrante, depuis les croisades du Moyen Age, d’un univers multiethnique et composite où chrétiens, juifs, musulmans circulent, se déplacent, migrent. Des liens de tout ordre (alliances, transactions, concurrences ou conflits) qui ne contredisent pas les groupements ethniques et religieux, mais les installent dans une dynamique qui en modifie leur signification. Le parcours de familles sur plusieurs générations, ainsi que la reconstitution du contexte relationnel de leurs transactions devant notaire, permet d’observer les phénomènes mentionnés de recompositions des élites.

Les pratiques qui sont à l’œuvre dans les différents phénomènes de mobilité sont issues d’analyse de documents d’archives diverses, dont les principaux sont des registres notariaux, judiciaires et fiscaux. À partir de ces sources, la fabrication d’une base de données relationnelles, alimentée progressivement, renseigne sur des liens multiples qui traversent les communautés ainsi que les recompositions des familles. Avec cet outil, l’approche locale du système de relation de la communauté offre plusieurs voies d’analyse : partir d'un individu et décrire le contexte relationnel dans lequel il s'insère multiplie les angles d'approche du réseau global, confronte l'analyse des spécificités individuelles au poids des configurations intermédiaires et globales, etc…..

L’histoire sociale du monde insulaire moderne se recoupe ici à travers les thématiques transversales comme les liens sociaux (réseaux, parenté…) ou comme les rapports des individus.

Publications

Réseaux traditionnels de communication et modernité (Tome 1, pp. 467-500), in Th. KALAFATIS et G. PRONTZAS (éds.), Histoire économique de l’Etat grec, 3 tomes, Athènes, Fondation culturelle de la Banque de Pirée, 2011.

Histoires des frontières. Jeux de construction (avec Christine Agriantoni), présentation des travaux de chercheurs suite aux rencontres entre 2001-2003 en France et en Grèce sur le thème de  La Méditerranée orientale et la France du XVIIe auXXe siècles : des histoires de frontières. Rencontres organisées par le Ldh et l’EHESS, in The Historical Review/La Revue Historique, vol. 5, 2008, pp. 153-256 (153-157).

« Les îles de la Mer Égée au XVIIe siècle : parcours de mobilités et recomposition élitaire » in Annales, Histoire, Sciences Sociales, 4, 2007, pp. 885-918.

Politique d’État grec et entreprise routière [Kρατικη πολιτική καί οδοποιία ], in Istoria tou Hellinismou, 1770 – 2000, tome 5 : 1830-1870, Athènes, Hellinika Grammata, février 2004.

« Construction sociale de l’espace égéen au XVIIe siècle » in Acte du IIe colloque  international de la société européenne des études néohelleniques : La Grèce des îles, de la domination franque à nos jours, Réthimno (Crète) du 10 au 12 mai 2002, Tome A-B, Athènes, Hellinika Grammata, 2004. (tome B, pp. 299-310)

« La géologie et l’image de la Méditerranée », in M-N Bourguet, D. Nordman, B. Panayotopoulos, M. Sinarellis, (éds), Enquêtes en Méditerranée : expéditions françaises d’Égypte, de Morée et d’Algérie, Athènes, Institut de Recherches Néohelléniques/FNRS, 1999, (349 p.) pp. 299-312.

« Archipel grec et espaces régionaux en Méditerranée », E. Iachello, B. Salvemini (dir.), in Pratiche e rapprentazioni dello spazio: materiali per un atlante storico. Omaggio à Bernard Lepetit, Naples, Liguori Editore, 1998, pp. 107-112.

« Broy de Saint-Vincent et la géographie méditerranéenne », in M-N Bourguet, B. Lepetit et D. Nordman, M. Sinarellis (éds.), L’invention scientifique de la Méditerranée, Paris, Éditions de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, 1998, (325 p.), pp.

« La carte de Morée: deux approches spatiales », in  Actes du colloque : Les témoignages sur l’espace et la société. Voyageurs et expéditions scientifiques (XVe-XIXe siècle), Limeni, Aéropolis, 4-7 novembre 1993, Athènes, Institut de Recherches Néohelléniques/FNRS, 1996,pp. 413- 433.

« L’État et l’opinion éclairée face à la mendicité, 1689-1809 », in B. Lepetit, M. Sinarellis et alli, Atlas de la Révolution française. Population, Paris, EHESS, vol. 8, 1995, (93 p.), pp. 21.

« Les économistes et la Révolution, 1840-1870 », in B. Lepetit, M. Sinarellis et alli, Atlas de la Révolution française. Population, Paris, EHESS, vol. 8, 1995, (93 p.), pp. 55.

« Vers la fin du 19e siècle : rôle de la Révolution dans la dénatalité », in B. Lepetit, M. Sinarellis et alli, Atlas de la Révolution française. Population, Paris, EHESS, vol. 8, 1995, (93 p.), pp. 56.

« Aujourd’hui : la guerre de vendée », in B. Lepetit, M. Sinarellis et alli, Atlas de la Révolution française. Population, Paris, EHESS, vol. 8, 1995, (93 p.), pp.  57.

Routes et ports en Grèce, 1830-1880 [Δρόμοι και λιμάνια, 183061880], réédité et abrégé inQuestions d’histoire néohellénique, XVIIIe-XXe siècle, (sous la direction de G. Dertilis et K. Kostis), Athènes-Comotini, 1991, pp. 374-378.

Le commerce extérieur …[Το έξωτερικό έμπόριo…],réédité inQuestions d’histoire néohellénique, XVIIIe-XXe siècle, (sous la direction de G. Dertilis et K. Kostis), Athènes-Comotini, 1991, pp. 351-373.

Routes et ports, 1830-1880 [Δρόμοι και λιμάνια στην ΄Ελλαδα, 1830-1880], Athènes, ETBA, 1989, 258 p.

 Le commerce extérieur de la Grèce au XIXe siècle [Το έξωτερικό έμπόριο της ΄Ελλάδας κατά τόν 19ο αιώνα ], in Historica, n° 2, décembre 1984, pp. 349-370.

EHESS
Cnrs

flux rss  Actualités

Autour de Roger Chartier : « La main de l'auteur et l'esprit de l'imprimeur »

Sous la présidence de Florent Brayard, Patrick Boucheron (Université Paris I-Panthéon-Sorbonne), Daniel Fabre (EHESS-LAHIC) et Christian Jouhaud (EHESS-CRH) animeront le prochain Lundi du CRH autour des questions soulevées par ce livre en présence de l’auteur.

Lire la suite

Découverte des outils SIG

Elle s’adresse à tous (enseignants, chercheurs, étudiants…), sensibilisés ou interpellés dans leurs travaux de recherches par des questions liées à l’espace, au temps autour de données thématiques quelque soient les champs d’application. Mesurer, comprendre, décider, communiquer sont les grands fondements sur lesquels reposent un SIG.

Lire la suite

Savoirs et sciences de la Renaissance à nos jours. Une lecture de longue durée : Conclusion générale de Dominiques Pestre

Extrait : La première séance des rencontres du GEHM accueillera Dominique Pestre, directeur général des trois volumes de l’Histoire des sciences et des savoirs, Paris, Seuil, octobre 2015 (vol. 1, De la Renaissance aux (...)

Lire la suite

54, boulevard Raspail
75006 Paris
Tél. : 01.49.54.25.56