Equipe du LaDéHiS | Travaux individuels des membres du LaDéHiS

Cédric MOTTIER

Coordonnées professionnelles

Site personnel : http://www.nobilitas-quid-est.com/mes_travaux_themes.html

Page sur le labo LLSETI de l'Université Savoie-Mont Blanc, dont je suis associé depuis 2005 : http://www.llseti.univ-smb.fr/web/llseti/375-mottier-cedric.php


Depuis l’obtention de mon diplôme de l’EHESS (2000), je poursuis mes recherches sur la noblesse des anciens Etats de Savoie, entre la fin du moyen âge et le début de l’époque moderne, suivant une approche juridico-sociale : qui est noble et qu’est-ce que cela signifie pour ses contemporains ? Qui cesse de l’être ou qui l’est devenu, pourquoi et comment ? L’étude d’autres domaines connexes (institutions, fiscalité, stratégies familiales, exercice de la parenté, réseaux …) me permet d’envisager une approche plus large de la question que se posaient déjà les contemporains : nobilitas quid est ?

Peu enclin à me cantonner à l’intérieur des découpages académiques du temps historique, qui peuvent priver l’historien d’éléments de compréhension fondamentaux (ainsi que je l’ai vu en étudiant le procès pour usurpation de noblesse des Dumonthay, 1580, sous le prisme croisé de la situation nobiliaire médiévale et de celle d’ancien régime en Savoie), j’ai accepté avec grand intérêt la proposition du LaDéHis de me pencher, dans le cadre d’Epreuves de Noblesse 2, sur la réformation colbertienne de la noblesse dans les pays de Bresse, Bugey et Gex (ca le département de l’Ain).

Ce projet m’apporte de la profondeur historique par rapport à mon objet d’étude, dans des territoires dotés de riches archives et que je connais bien. Territoires fort intéressants car longtemps aux marges du royaume de France : terres d’Empire depuis 1032, devenues une première fois françaises en 1536-1559 - et bernoise pour partie en 1536-1567 -, puis définitivement en 1601, par cession du duc de Savoie au roi Henri IV (traité de Lyon). Les premiers résultats de cette enquête, exposés en séminaire le 26 avril dernier [2013], sont surprenants. Au sortir, nous aurons une connaissance approfondie et dynamique des phénomènes nobiliaires dans l’un des confins du royaume, ouverts à de multiples influences et confrontés à de successifs changements dans la nature même du pouvoir princier qui en ont fait un creuset et en font, pour le chercheur, un riche terrain d’observation.

EHESS
Cnrs

flux rss  Actualités

54, boulevard Raspail
75006 Paris
Tél. : 01.49.54.25.56