Equipe du LaDéHiS | Travaux individuels des membres du LaDéHiS

Robert DESCIMON

Directeur d'études EHESS
Equipe(s) : LaDéHiS
Laboratoire(s) de rattachement : CRH

Coordonnées professionnelles

EHESS-CRH
LaDéHiS
Bureau 548
190-198, avenue de France
75244 Paris cedex 13

descimon (a) ehess.fr

01 49 54 23 99

Élève de l’École normale supérieure Ulm (1967-71)
Agrégé d’histoire 1970
Professeur de collège 1972-1977
Attaché de recherche au CNRS, puis chargé, puis directeur de recherche au CNRS 1977-1991
Directeur d’études à l’École des Hautes études en sciences sociales 1991-

Équipes de recherches

  • Histoire socio-politique des élites (Axe : histoire socile du politique)

  • Enquêtes : droit de bourgeoisie ; analyse sociale de l’oligarchie parisienne (XVIe-XVIIe siècle) ; anthropologie de la parenté dans la noblesse de robe parisienne (XVIe-XVIIIe siècle).

  • Laboratoire de Démographie et d’Histoire Sociale (LaDéHiS)

Enseignement 2013-2014

Sélection de publications

Ouvrages

  • Les ligueurs de l’exil. Le refuge catholique français après 1594, Seyssel, Champ Vallon, 2005, 313 p. (avec José Javier Ruiz Ibáñez).

  • Qui étaient les Seize ? Mythes et réalités de la Ligue parisienne (1585-1594), Paris et Ile-de-France Mémoires, 34, 1983, p. 7-300 et Klincksieck, 1983, 302 p. (une réédition refondue et complétée est envisagée).

(co)direction d’ouvrage

  • Robert Descimon et Élie Haddad (éds.), Épreuves de noblesse. Les expériences nobiliaires de la haute robe parisienne (xvie-xviiie siècle), Paris, Les Belles Lettres, 2010, 459 p.

  • L’absolutisme en France. Histoire et historiographie, Paris, Le Seuil, Collection Points Histoire, 2002, 319 p. (en collaboration avec Fanny Cosandey).

Contributions dans des ouvrages collectifs

  • « Le catholicisme corporatif des temps de la Ligue. Témoignages de testaments parisiens des XVIe et XVIIe siècles », dans Jean-Pierre Bardet, Denis Crouzet et Annie Molinié-Bertrand, dir., Pierre Chaunu historien, Paris, PUPS, 2012, p. 169-188.

  • « La vénalité des offices politiques et perpétuels de la municipalité de Paris (procureur du roi, greffier et receveur de la Ville) XVIe siècle – années 1750) », dans Philippe Hamon et Catherine Laurent, dir., Le Pouvoir municipal de la fin du Moyen Âge à 1789, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2012, p. 59-82.

  •  « La société française avant les Lumières : une société hiérarchique ? », dans Gilles Chabaud, dir., Classement, déclassement, reclassement, Limoges, PULIM, 2011, p. 51-69.

  •  « La dignité du dignitaire », dans Hervé Drévillon et Diego Venturino, dir., Penser et vivre l’honneur à l’époque moderne, Rennes, PUR, 2011, p. 351-358.

  •  « Le changement social à Paris de la fin de la Ligue aux états généraux (1594-1615) », dans Michel De Waele, éd., Lendemains de guerre civile en France sous Henri IV, Québec, Éditions du CIERL, PUL, 2011, p. 193-220.

  •  « Patriarcat et discordes familiales : les conflits liés aux enjeux de l’alliance et de la transmission dans la robe parisienne aux XVIe et XVIIesiècles », dans Anna Bellavitis et Isabelle Chabot, éds, La Justice des familles. Autour de la transmission des biens, des savoirs et des pouvoirs (Europe, Nouveau Monde, XIIe-XIXe siècles), Rome, École française de Rome, 2011, p. 49-68.

  •  « Le malheur privé fait le bonheur public ». Histoire d’Antoine Moriau (13 novembre 1669-20 mai 1759), un homme qui aimait les livres », dans Frédéric Barbier et Robert Descimon, éds,  À travers l’histoire du livre et des Lumières. Études d’histoire du livre et des Lumières offertes au professeur Daniel Roche par ses élèves, ses collègues et ses amis, Histoire et civilisation du livre, revue internationale, n° VII, Genève, Droz, 2011, p. 139-155.

  • « Les oratoriens du XVIIe siècle dans la lutte contre les calvinistes », dans Philippe Braunstein, éd., L’Oratoire du Louvre et les protestants parisiens », Paris, Labor et Fides, 2011, p. 68-73.

  • (avec Dinah Ribard), « La production locale de la noblesse la constitue-t-elle en catégorie transnationale ? », dans Jean-Paul Zúñiga, dir., Pratiques du transnational. Terrain, preuves, limites, Paris, la Bibliothèque du Centre de recherche historique, 2011, p. 147-164.

  • Avec Martine Bennini, « Économie politique de l’office vénal anoblissant », in Élie Haddad et Robert Descimon (éds.), Épreuves de noblesse. Les expériences nobiliaires de la haute robe parisienne (XVIe-XVIIIe siècle), Paris, Les Belles Lettres, 2010, p. 31-45.

  • Avec Simone Geoffroy-Poisson, « La construction juridique d’un système patrimonial de l’office. Une affaire de patrilignage et de genre », op. cit., p. 47-59 .

  • Avec Pavel Ouvarov et Élodie Milles, « La réconciliation manquée des Spifame : domination, transgression, reconversion (XVIe-XVIIe siècle) », É. Haddad et R. Descimon (éds.), op. cit., p. 87-105.

  •  « Conclusion. Nobles de lignage et noblesse de service. Sociogenèse comparée de l’épée et de la robe (XVe-XVIIIe siècle) », É. Haddad et R. Descimon (éds.), op. cit., p. 277-302.

  • « Au XVIe siècle, l’office de la chambre des Comptes de Paris comme investissement : les marchands bourgeois face à la fonction publique », dans Dominique Le Page (dir.), Contrôler les finances sous l’Ancien Régime. Regards d’aujourd’hui sur les Chambres des comptes, Paris, Comité pour l’histoire économique et financière de la France, 2010, p. 305-324.

  • «  Le travail du langage sur la société d’Ancien Régime », dans Georges Hanne et Claire Judde de Larivière (dir.), Noms de métiers et catégories professionnelles. Acteurs, pratiques, discours (XVe siècle à nos jours), Toulouse, Méridiennes, 2010, p. 113-128.

  • « Sites coutumiers et mots incertains : la formation de la noblesse française à la charnière du Moyen Âge et des Temps modernes », dans Les nobles et la ville dans l’espace francophone, Thierry Dutour (dir.), Paris, PUPS, 2010, p. 343-360.

  • Avec Simone Geoffroy-Poisson, « Droit et pratiques de la transmission des charges publiques à Paris (mi-XVIe-mi-XVIIe siècle) », dans Anna Bellavitis, Laurence Croq et Monica Martinat (dir.), Mobilité et transmission dans les sociétés de l’Europe moderne (XVIe-XVIIIe siècles), Rennes, PUR, 2009, p. 219-234.

  • « Chastel’s Attempted Regicide (27 December 1594) an its Subsequent Transformation into an ‘Affair’ », dans Alison Forrestal et Eric Nelson (éds.), Politics and Religion in Early Bourbon France, Londres, Palgrave Macmillan, 2009, p. 86-104.

  •  « La milicia burguesa parisina en el siglo XVI: una antropología muy política », dans Las milicias del rey de España. Sociedad, política e identidad en las monarquías Ibéricas, José Javier Ruiz Ibáñez (Coord.), Madrid, Red Columnaria, 2009, p. 299-329.

  • « Les élections échevinales à Paris (mi-XVIe siècle-1679). Analyse des procédures formelles et informelles », dans Corinne Péneau (dir.), Élections et pouvoirs politiques du VIIe au XVIIe siècle, Paris, Éd. Bière, 2009, p. 239-277.

  • « Le modèle commun de la cité : quelles possibles historicisations ? », dans Marc Breviglieri, Claudette Lafaye, Danny Trom (dir.), Compétences critiques et sens de la justice. Colloque de Cerisy, Paris, Economica, Coll. Études sociologiques, 2009, p. 275-280.

  • « La fortune des Parisiennes : l’exercice féminin de la transmission (XVIe-XVIIe siècle) », dans La famiglia nell’economia europea secc. XIII-XVIII / The Economic Role of the Family in the European Economy from the 13th to the 18th Centuries, Atti delle “Settimane di Studi” e altri Convegni, Fondazione Istituto internazionale di storia economica “F. Datini”, Prato, Firenze University Press, 2009, p. 619-634.

  • « Les élections échevinales à Paris (mi-XVIe siècle-1679). Analyse des procédures formelles et informelles », dans Corinne Péneau, dir., Élections et pouvoirs politiques du VIIe au XVIIe siècle, Paris, Éd. Bière, 2009, p. 239-277.

  • « Chastel’s Attempted Regicide (27 December 1594) an its Subsequent Transformation into an ‘Affair’ », dans Alison Forrestal et Eric Nelson (eds.), Politics and Religion in Early Bourbon France, Londres, Palgrave Macmillan, 2009, p. 86-104.

  • « Sites coutumiers et mots incertains : la formation de la noblesse française à la charnière du Moyen Âge et des Temps modernes », dans Les nobles et la ville dans l’espace francophone, Thierry Dutour (dir.), Paris, PUPS, 2009, p. 343-360.

  • Avec Simone Geoffroy-Poisson, « Droit et pratiques de la transmission des charges publiques à Paris (mi-XVIe – mi-XVIIe siècle) », dans Anna Bellavitis, Laurence Croq et Monica Martinat (dir.), Mobilité et transmission dans les sociétés de l’Europe moderne (XVIe-XVIIIe siècles), Rennes, PUR, 2009, p. 219-234.

  •  « La milicia burguesa parisina en el siglo XVI: una antropología muy política », dans Las milicias del rey de España. Sociedad, política e identidad en las monarquías Ibéricas, José Javier Ruiz Ibáñez (Coord.), Madrid, Red Columnaria, 2009, p. 299-329.

  • « Le modèle commun de la cité : quelles possibles historicisations ? », dans Marc Breviglieri, Claudette Lafaye, Danny Trom, dir., Compétences critiques et sens de la justice. Colloque de Cerisy, Paris, Economica, Coll. Études sociologiques, 2009, p. 275-280.

  •  « Transmission collatérale et reproduction népotique au XVIe siècle. Un exemple de mobilité sociale et géographique (le Robillart de Valenton, de Paris et de Normandie) » in Paul Delsalle, François Lassus, Corinne Marchal et François Vion-Delphon (textes réunis par), Mélanges offerts au professeur Maurice Gresset, Annales littéraires de l'Université de Franche Comté, vol. 820, série « Historiques » n° 28, Besançon, Presses universitaires de Franche-Comté, 2007, p. 311-318.

  • « Comment critiquer la raison mystique? Dévotion et finance au XVIIe siècle », in Pierre-Antoine Fabre, Pascale Gruson et Michèle Leclerc-Olive (textes réunis par), Le sujet absolu. Une confrontation de notre présent aux débats du XVIIsiècle français, Grenoble, Jérôme Millon, 2007, p. 59-69.

  •  « La vénalité des offices comme dette publique sous l’ancien régime français. Le bien commun au pays des intérêts privés », dans La dette publique dans l’histoire, colloque organisé par le Centre de recherches historiques en novembre 2001, actes réunis par Jean Andreau, Gérard Béaur et Jean-Yves Grenier, Paris, Comité pour l’histoire économique et financière de la France, 2006, p. 177-242.

  • « Un langage de la dignité. La qualification des personnes dans la société parisienne de l’époque moderne », dans Fanny Cosandey (éd.), Dire et vivre l’ordre social en France sous l’Ancien Régime, Paris, Éd. de l’EHESS, 2005, p. 69-123.

  • « Guillaume Du Vair (7 mars 1556-3 août 1621) : les enseignements d’une biographie sociale. La construction symbolique d’un grand homme et l’échec d’un lignage », in Bruno Petey-Girard et Alexandre Tarrête (dir.) Guillaume Du Vair. Parlementaire et écrivain (1556-1621), Genève, Droz, 2005, p. 17-77.

  • « Les auxiliaires de justice du Châtelet de Paris : aperçus sur l’économie du monde des offices ministériels (xvie-xviiie siècle) », Entre justice et justiciables : les auxiliaires de la justice du Moyen Âge au XXe siècle, Claire Dolan (dir.), Québec, Presses universitaires Laval, 2005, p. 301-325.

  • « Le discours de la représentation bourgeoise et l’Hôtel de Ville de Paris. Aperçus synoptiques du XVIe au XVIIIe siècle », Le prince, la ville et le bourgeois, Laurence Croq, éd., Paris, Nolin, 2004, p. 203-221. 

  •  « Réseaux de famille, réseaux de pouvoir ? Les quarteniers de la ville de Paris et le contrôle du corps municipal dans le deuxième quart du XVIe siècle », Liens sociaux et actes notariés dans le monde urbain en France et en Europe, François-Joseph Ruggiu, Scarlett Beauvalet et Vincent Gourdon (dir.), Paris, Presse de l’Université de Paris-Sorbonne, 2004, p. 153-186.

  • « Les notaires de Paris du xvie au xviiie siècle : office, profession, archives », Offices et officiers « moyens » en France à l’époque moderne, Michel Cassan (dir.), Limoges, PULIM, 2004, p. 15-42.

  • « La réconciliation des Hotman protestants et catholiques (des années 1580 aux années 1630) », De Michel de L’Hospital à l’édit de Nantes. Politique et religion face aux Églises, Thierry Wanegffelen (dir.), Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise Pascal, 2002, p. 529-562.

  • « Un État des Temps modernes ? » (avec Alain Guery), dans André Burguière et Jacques Revel, éd., Histoire de la France. La longue durée de l’État, Jacques Le Goff (dir.), Paris, Éd. du Seuil, 2000, p. 209-513 et 521-534.

  • « Éléments pour une étude sociale des conseillers au Châtelet sous Henri IV (22 mars 1594-14 mai 1610 », Les officiers « moyens » à l’époque moderne. France, Angleterre, Espagne, Michel Cassan (dir.), Limoges, PULIM, 1998, p. 261-291.

  • « The Birth of the Nobility of the Robe : Dignity versus Privilege in the Parlement of Paris, 1500-1700 », Changing Identities in Early Modern France, Michael Wolfe, ed., Durham and London, Duke University Press, 1997, p. 95-123.

  • « Le corps de ville et le système cérémoniel parisien au début de l’âge moderne », Statuts individuels, statuts corporatifs et statuts judiciaires dans les villes européennes (Moyen Age et Temps modernes), Marc Boone et Maarten Prak (éd.), Louvain, Garant, 1996, p. 73-128.

  •  « Le corps de ville et les élections échevinales à Paris aux XVIe et XVIIe siècles. Codification coutumière et pratiques sociales », Histoire économie et société, 13/3, 1994, numéro Lectures de la ville (XVe- XXe siècle), Jacques Bottin et Alain Cabantous (dir.), p. 507-530.

Articles

  • « La Vie et la vie de Louise de Marillac », communication présentée lors de la journée d’études du 23 mars 2011 « Nicolas Lefèvre de Lezeau et l’écriture », Paris, Les Dossiers du GRIHL (ENBACH et EACEA), en ligne http://dossiersgrilh.revues.org/4712, 2011, 9 pages.

  • « Jacques Auguste de Thou (1553-1617) : une rupture intellectuelle, politique et sociale », Revue de l’histoire des religions, 226/3, 2009, p. 485-495.

  • « La fortune des Parisiennes : l’exercice féminin de la transmission (XVIe-XVIIe siècle) », dans La famiglia nell’economia europea secc. XIII-XVIII / The Economic Role of the Family in the European Economy from the 13th to the 18th Centuries,  Atti delle “Settimane di Studi” e altri Convegni, Fondazione Istituto internazionale di storia economica “F. Datini”, Prato, Firenze University Press, 2009, p. 619-634.

  •  « Jacques Auguste de Thou (1553-1617) : une rupture intellectuelle, politique et sociale », Revue de l’histoire des religions, 226/3, 2009, p. 485-495.

  •  « L’exemplarité sociale des Historiettes de Tallemant des Réaux », colloque tenu les 3 et 4 mars 2006 à l’Université de Dijon, Construire l’exemplarité, Laurence Giavarini, éd., http.//www.fabula.org/colloques/documents367.php (en ligne)

  • « Les de Thou au miroir des archives notariales du XVIe siècle. Les chemins de la haute robe », Jacques Auguste de Thou. Ecritures et condition robine, Cahiers V. L. Saulnier 24, Paris, Presses de l’Université de Paris-Sorbonne, 2007, p. 13-35.

  • « Les officiers dits ‘moyens’ à Paris. Leur représentation dans les assemblées générales de la ville (vers 1550 - vers 1680) », Cahiers du Centre de recherches historiques, Dénombrements officiers « moyens » (III), sous la direction de Christophe Blanquie, n° 38, oct. 2006, p. 41-53.

  •  « Don de transmission, indisponibilité et constitution des lignages au sein de la bourgeoisie parisienne au XVIIe siècle », Hypothèses 2006. Travaux de l’Ecole doctorale d’Histoire, Paris, Publications de la Sorbonne, 2006, p. 413-422.

  • « Le Marais du XVIIe siècle : une société en mouvement », Vivre et survivre dans le Marais au cœur de Paris du Moyen Âge à nos jours, Jean-Pierre Azéma (dir.), Paris, Le Manuscrit, 2005, p. 137-142.

  • « Bourgeois et habitants : réflexions sur les appartenances multiples des Parisiens au XVIe siècle », Être parisien, Paris et Ile-de-France, Mémoires, 55, 2004, p. 185-191.

  • « The ‘Bourgeoisie seconde’ : Social Differentiation in the Parisian Municipal Oligarchy in the Sixteenth Century, 1500-1610 », French History, 17/4, 2003, p. 388-424. (dossier issu de la session « bourgeoisie seconde » à la conférence des French Historical Studies tenue à Toronto en 2002 (avec des études de Mack Holt, Sara Bean, Hilary Berstein).

  •  « Declareuil (1913) contre Hauser (1912). Les rendez-vous manqués de l’histoire et de l’histoire du droit », Annales Histoire Sciences sociales, 57/6, 2002, p. 1615-1636.

  • « Autopsie du massacre de l’Hôtel de Ville (4 juillet 1652). Paris et la Fronde des Princes », Annales Histoire Sciences sociales, 54/2, 1999, p. 319-351.

  • « Il mercato degli uffici regi a Parigi (1604-1665). Economia politica ed economia privata della funzione pubblica di antico regime », Quaderni storici, 96/3, 1997, p. 685-716.

  • « Les fonctions de la métaphore du mariage politique du roi et de la république. France, xve-xviiie siècles », Annales ESC, 47/6, 1992, p. 1127-1147.

  • « Les barricades de la Fronde parisienne. Une lecture sociologique », Annales Économies Sociétés Civilisations, 45/2, 1990, p. 397-422.

Direction de travaux

Sont en instance de soutenance les thèses de :

  • Marco Penzi, Politique et théologie dans la Ligue radicale (France, 1585 -1594).

  • Sung Jae Lee, La charité des ecclésiastiques français (xvie - xviie siècles).

  • Clément Gurvil, Les paysans de Paris (fin xve - début xviie siècle).

  • Éric Tuncq, Les officiers de la chambre des Comptes de Normandie (1585-1610).

Thèses nouvellement inscrites :

  • Guillaume Ratel, (en co-tutelle avec le professeur Steven Kaplan, université Cornell), L’usage de la justice au parlement de Toulouse (xvie - xviie siècles).

EHESS
Cnrs

flux rss  Actualités

Autour de Roger Chartier : « La main de l'auteur et l'esprit de l'imprimeur »

lundi 07 décembre 2015

Sous la présidence de Florent Brayard, Patrick Boucheron (Université Paris I-Panthéon-Sorbonne), Daniel Fabre (EHESS-LAHIC) et Christian Jouhaud (EHESS-CRH) animeront le prochain Lundi du CRH autour des questions soulevées par ce livre en présence de l’auteur.

Lire la suite

Découverte des outils SIG

lundi 30 novembre 2015

Elle s’adresse à tous (enseignants, chercheurs, étudiants…), sensibilisés ou interpellés dans leurs travaux de recherches par des questions liées à l’espace, au temps autour de données thématiques quelque soient les champs d’application. Mesurer, comprendre, décider, communiquer sont les grands fondements sur lesquels reposent un SIG.

Lire la suite

Savoirs et sciences de la Renaissance à nos jours. Une lecture de longue durée : Conclusion générale de Dominiques Pestre

lundi 23 novembre 2015

Extrait : La première séance des rencontres du GEHM accueillera Dominique Pestre, directeur général des trois volumes de l’Histoire des sciences et des savoirs, Paris, Seuil, octobre 2015 (vol. 1, De la Renaissance aux (...)

Lire la suite

190 Av. de France
75013 Paris
Tél. : 01.49.54.25.56
Fax : 01.49.54.26.83